Accueil » Vous êtes professionnel » La psychologie cognitive et le handicap

La psychologie cognitive et le handicap

Depuis de nombreuses années, le cabinet Bak intervient dans le cadre d'établissements spécialisés accueillant des enfants, des adolescents et des adultes handicapés.

Dans l'accompagnement de ces sujets en établissements spécialisés, nous avons élaboré la BENCO (Batterie d'Evaluation Neuro-Cognitives) destinée aux IME et IMPRO ainsi que la BEPTHA (Batterie d'Evaluation des Potentiels des Travailleurs HAndicapés), plus précisément destinée au CAT.

Ces Centres d'Aide par le Travail sont confrontés à une double problématique:

  1. Permettre une évolution des potentialités des travailleurs handicapés par une aide appropriée
  2. Fournir une production en un temps donné La BEPTHA vise à permettre la conciliation de ces deux éléments.

Cadre de fonctionnement de la BEPTHA (Batterie d'Evaluation des Potentiels des Travailleurs Handicapés) :
La mise en place de la BEPTHA vise donc à définir des niveaux de compétence, et non pas uniquement d'efficience des personnes handicapées travaillant dans les CAT. La finalité est de pouvoir répondre aux questions suivantes :

  • A quel poste peut-on placer une personne qui arrive dans l'institution, afin quelle puisse être efficiente sans pour autant être sous-sollicitée par rapport à son niveau réel de compétence ?
  • Quelles sont les personnes qui peuvent bénéficier d'une formation nouvelle, avec la certitude de réussir cette formation, ce qui permettrai d'avoir au sein des CAT une certaine souplesse, une polyvalence au niveau des postes ?
  • Comment, en cas de nécessité, pouvoir mobiliser les personnes les plus compétentes en cas de surcharge productive ?
  • Comment identifier les personnes «moins compétentes» et leur permettre de progresser, tout en les différenciant de ceux qui ne pourront jamais dépasser les simples gestes mécaniques intégrés par répétition ?
  • Comment aboutir à la mise en place d'une «dynamique évolutive» dans les ateliers, et jusqu'où peut-on amener les travailleurs handicapés à acquérir une meilleure autonomie ?

Diagnostic des compétences :
La base de la mise en place de ce système se situe au niveau du diagnostic de l'efficience et de la compétence de tout individu.

Par efficience, nous entendons la capacité à faire des choses dans le concret, c'est-à-dire la capacité immédiate à produire une activité précise. Et par compétence, nous entendons la capacité à prendre conscience des raisons impliquant une activité, et par là même les capacités de progression de la personne.

Le diagnostic posé doit donc prendre en compte :

  • L 'activité psychomotrice d'un individu,
  • L'organisation cognitive qu'il présente (au niveau infra-logique et logico-mathématique) : puisque toute personne possède une organisation interne qui s'active et lui permet de s'adapter, nous devons définir si le sujet présente une sédimentation de la pensée, des assimilations déformantes, une pensée figurative (et si cela est le cas, à quel niveau), une non construction du réel, ainsi que les différentes astuces qui lui permette de faire, d'exécuter, sans pour autant comprendre et généraliser ce qui a été découvert.
  • Sa capacité d'évolution, c'est-à-dire la mise en place d'un projet d'évolution personnelle, tant sur le plan de l'organisation cognitive que sur le plan du travail.
  • Les problèmes psychoaffectifs ou psychopathologiques qu'il rencontre. Ces problèmes en étant mentionné clairement, ne doivent en aucun cas servir de faire valoir pour justifier une incapacité à travailler.

Ces problèmes sont d'ordre psychoaffectifs et doivent le rester, dans le sens où ils n'impliquent que des problèmes d'ordre relationnels, et aucunement une incapacité, pour effectuer certaines tâches.


Items d'évaluation de la BEPTHA :

7 items ont été sélectionnés :

1) Les aptitudes sensori-motrices
2) Les aptitudes physiques
3) Les capacités physiologiques
4) Les capacités psychomotrices
5) Les fonctions cognitives
6) Les aptitudes en atelier
7) Les problèmes psycho-affectifs ou psychopathologiques


Adaptations possibles de la BEPTHA :

Ces 7 items ont été définis de par leur interconnexion possible et les aspects polymorphes qu'ils présentent. En effet :

  • Chaque facteur peut-être connecté avec les autres, ce qui permet une auto-vérification des catégories testées, et par là même la fiabilité des conclusions.
  • Si les 7 items sont parfaitement définis et ne peuvent être modifiées (de par l'interconnexion des éléments), nous avons une possibilité d'adaptation des épreuves des items 1, 2, 6.
Apports de la BEPTHA :
Les bénéfices seraient donc de quatre ordres :
  • Recréer un dynamisme professionnel chez les ouvriers de part l'alternance des postes proposés,
  • Permettre aux ouvriers de modifier leur propre représentation du travail, d'eux-mêmes, de leur relation avec les autres, et de l'institut lui-même,
  • D'amener une progression mesurable des progrès réalisés, mais surtout une valorisation personnelle
  • En cas de surcharge productive, de pouvoir sélectionner immédiatement les ouvriers les plus compétents pour subvenir aux besoins requis.

Cette grille d'évaluation dépasse la simple mise en place au niveau "intra" établissement d'une évaluation des travailleurs handicapés. En effet, si, dans un premier temps, il est possible d'évaluer les compétences des travailleurs handicapés et de les faire progresser en interne, une limite sera certainement atteinte après un certain temps, de par les travaux proposés par le CAT .

Or, si ce niveau peut être une étape finale pour un établissement, il ne l'est pas pour d'autres. Il serait donc possible, avec une grille d'analyse commune, de proposer un système de mutation dans un autre CAT . Nous aurions donc là une mobilité "intra" et "extra" CAT.

En outre, il serait possible de proposer une réinsertion progressive avec une potentialité de réussite plus importante que celle qui est présente actuellement. Ainsi, le souhait d'autonomie de la personne handicapée serait toujours pris en compte, et les équipes pourraient s'appuyer sur des faits précis pour étayer son projet.

séparateur
  • Actualités


    Le 19 septembre 2012
    Intervention à l'ARFRIPS auprès des moniteurs techniques et formation des travailleurs sociaux - Thème: Difficultés d'apprentissage et conséquences sur le comportement ; Confiance en soi et estime de soi - LYON 69 -

    Le 21 septembre 2012
    Journée pédagogique COLLEGE ST JOSEPH - Intervention auprès des élèves E.I.P ( enfants intellectuellement précoces ) du collège - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 21 septembre 2012
    Conférence pour les parents - Thème: La précocité au collège - COLLEGE ST JOSEPH - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 16 Octobre 2012
    Emission les maternelles : Mon enfant ne veut plus aller à l'école ! France 5 - PARIS -

    Le 10 octobre 2012
    Intervention NEP - DU de Neuropsychologie , éducation et pédagogie I- LYON 69 -

    Le 27 octobre 2012
    Conférence pour l'association JUMEAUX ET PLUS - Thème : Le lien Gémellaire ; Lien mère-enfant -TOULOUSE 31 -

    Le 29 octobre 2012
    Journée Pédagogique - Formation auprès des enseignants - Ecole et collège SAINT CHARLES - Thème : Les enfants à besoin spécifique, descriptif et prise en charge - CHATILLON sur CHALARONNE 01 -

    Le 17 novembre 2012
    Journée fédérale de l'association JUMEAUX ET PLUS - Conférence : Le développement du langage et ses troubles - PARIS 75 -

    Le 07 décembre 2012
    Journée pédagogique COLLEGE ST JOSEPH - Intervention auprès des élèves E.I.P ( enfants intellectuellement précoces) du collège - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 14 Février 2013
    Intervention à l'ARFRIPS auprès des moniteurs d'ateliers - LYON 69 -

    Le 22 Février 2013
    Journée Pédagogique COLLEGE SAINT JOSEPH - Intervention auprès des élèves E.I.P ( enfant intellectuellement précoces ) - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 22 Février 2013
    Conférence pour les parents - Thème : La motivation - Collège SAINT JOSEPH - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 12, 14 et 15 Mars 2013
    Intervention à l'ARFRIPS auprès des éducateurs techniques spécialisés - LYON 69 -

    Le 19 Mars 2013
    Intervention NEP - DU de Neuropsychologie , éducation et pédagogie II - LYON 69 -

    Le 17 Mai 2013
    Journée pédagogique COLLEGE SAINT JOSEPH - Intervention auprès des élèves E.I.P ( enfants intellectuellement précoces ) du collège - BOURG EN BRESSE 01 -

    D'autres dates de conférences sont à venir notamment pour l'AREIP de l'ain sur l'année 2013 …