Lexique

De 16PF à Conscience

16PF
16 facteurs de personnalité. Inventaire de personnalité inventé par Cattell pour mesurer les 16 facteurs constituant la personnalité tels que décrits par sa théorie. Ce test est constitué de 187 énoncés et le sujet choisit parmi trois réponses celle qui correspond le plus à ce qu'il est ou ressent.

Age mental
L’échelle de Stanford-binet emploie le concept d’âge mental (AM). Chaque sous-test de l’échelle de Stanford-binet équivaut à deux mois d’âge mental ; ainsi chaque niveau d’âge mental dans le test comporte six sous-tests. L’âge de base d’un sujet est établi en prenant le niveau d’âge le plus élevé pour lequel le sujet a réussi à compléter les six sous-tests ; le niveau d’âge pour lequel le sujet n’a pu réussir aucun des sous-tests correspond à l’âge de plafonnage.

Une fois l’âge de plafonnage atteint, aucune autre épreuve n’est administrée. L’âge mental se calcule en totalisant le nombre de mois accumulés par le sujet à l’intérieur de l’échelle d’intelligence. Par exemple, si un enfant a un âge mental de 12 ans, cela signifie qu'il possède les aptitudes typiques d'un enfant de 12 ans. Si l'âge réel de cet enfant est de 10 ans par exemple, on dit alors qu'il est en avance dans son développement intellectuel.

Agoraphobie
Peur irrationnelle de pénétrer dans un endroit non familier. La personne agoraphobique évite également les espaces ouverts, les foules, les voyages, etc. En fait, la personne agoraphobique évite tout endroit d'où il est difficile de s'échapper facilement (ex: avion, métro, salle de concert).

Aire de Broca
Partie du télencéphale (dans le lobe frontal) généralement localisée du coté gauche et qui contrôle la production du langage.

Amnésie antérograde
Problème de mémoire qui se traduit par une incapacité d'acquérir de nouvelles connaissances se rapportant à la vie quotidienne suite à une blessure ou une maladie qui atteint le cerveau.

Analyse factorielle
Technique statistique basée sur le calcul des corrélations . On soumet un groupe de sujets à un grand nombre de mesures. On calcule par la suite toutes les corrélations possibles entre les paires de mesures. Finalement, l'analyse factorielle permet d'identifier des "facteurs", i.e. des regroupements de mesures fortement corrélées qui font appel à un construit spécifique.

Anamnèse
Forme de biographie scientifique qui permet d'obtenir des informations sur le passé d'un individu.

Anxiolytiques
Groupe de médicaments de la famille des benzodiazépines qui réduisent l'anxiété. Ces médicaments sont connus sous le nom de «tranquilisants mineurs».

Aperception
Disposition à percevoir d'une certaine manière d'après ses expériences individuelles antérieures.

Aphasie
Perturbation du langage résultant de dommages au cerveau.

Apprentissage
L’apprentissage correspond au changement relativement permanent de comportement résultant de l’expérience ou de la pratique). Cette définition implique qu’il y a acquisition d’une réponse et maintien de celle-ci une fois qu’elle a été intégrée au répertoire comportemental de l’organisme. (Les psychologues étudient diverses formes d’acquisition dont le conditionnement classique, le conditionnement instrumental ainsi que l’apprentissage par imitation. De plus, ils ont différentes façons de mesurer l’apprentissage.

Apprentissage et maturation
La définition de l’apprentissage donnée précédemment, souligne l’effet de l’expérience. Cela ne veut pas dire qu’il faut minimiser l’influence de la maturation physique ; de fait, le développement physique peut constituer une condition nécessaire à tout apprentissage. Cependant, le développement physique à lui seul ne suffit pas , pour qu’il y ait apprentissage, l’organisme doit avoir une certaine expérience.

Apprentissage verbal 
Les psychologues ont étudié les facteurs qui entrent en jeu dans l’acquisition d’un matériau verbal. Certaines des influences les plus importantes sont représentées ici :

  • Ressemblance : Certains matériaux verbaux sont appris et retenus facilement à cause de leur ressemblance avec d’autres matériaux appris par le passé. Dans l’apprentissage verbal, la ressemblance peut être fondée sur des propriétés physiques(généralisation primaire du stimulus), sur la signification des éléments à apprendre (généralisation secondaire du stimulus), ou sur une association personnelle quelconque effectuée par le sujet.
  • Signification du matériau : Les recherches ont montré qu’il est plus facile d’apprendre et de retenir un matériau verbal jugé significatif qu’un matériau considéré comme ayant peu de sens. (Signification est défini comme étant le nombre d’associations qu’évoque le matériau à apprendre.)
  • Imagerie : L’imagerie  fait référence à la puissance évocatrice d’un stimulus. En général, il est plus facile de créer des images mentales à partir de stimuli concrets qu’a partir de stimuli abstraits. L’acquisition de mots hautement évocateurs se fait plus rapidement que l’apprentissage de mots suscitant peu d’images mentales. Cette constatation s’applique surtout à la méthode par association de paires, l’utilisation de stimuli hautement évocateurs favorisant l’apprentissage des paires.

Apprentissage associatif
Type d' apprentissage étudié plus particulièrement par les psychologues béhavioristes qui consiste à associer deux stimuli ou à associer un stimulus et une réponse. L'apprentissage associatif est comprend le conditionnement classique et le conditionnement opérant.

Apprentissage lié à l'état
Phénomène selon lequel un rappel d'informations est plus efficace si l'organisme se trouve dans le même état psychologique ou physique qu'au moment de l'apprentissage.

Association libre
Technique utilisée par Freud pour découvrir les désirs et les peurs inconscients de ses patients. Cela consiste à demander au patient de dire tout ce qui lui vient à l'esprit, peu importe si ces pensées lui paraissent banales ou embarrassantes.

Autisme infantile
L’autisme infantile est un trouble de comportement, classé quelquefois comme un type distinct de psychose, et qui se manifeste chez les enfants âgés de moins de 10 ans. Les caractéristiques dominantes de cette forme de psychose sont : la détérioration de la communication, la mise en œuvre d’efforts vigoureux afin de maintenir chaque chose telle qu’elle est, et le rejet complet de contacts personnels. L’enfant autistique semble souvent intelligent, mais ne fonctionne pas bien dans un milieu normal. Ce trouble du comportement est loin d’être bien compris, ce qui fait que les méthodes de traitement de cette affection sont assez rudimentaires

Béhaviorisme
École de psychologie fondée par le psychologue américain J.B. Watson. Selon cette conception, la psychologie doit étudier les comportements observables plutôt que les processus mentaux qui se déroulent dans le cerveau.

Carte cognitive
Selon les psychologues cognitivistes, il s'agit d'une représentation mentale d'un environnement physique que l'organisme construit lors d'un apprentissage complexe.

Codage
Première phase du processus de mémorisation qui consiste à transformer un stimulus sensoriel en une représentation pouvant être placée en mémoire.

Coefficient de corrélation linéaire
Statistique qui consiste à quantifier de degré de relation entre deux variables. Plus la corrélation est forte, plus les variations d'une variable s'accompagnent de variations d'une autre variable. La corrélation varie de -1,0 (forte corrélation négative) à +1,0 (forte corrélation positive). Une corrélation de 0,0 signifie qu'il n'y a aucune relation entre les deux variables.

Cognition
Ensemble de processus mentaux tels la perception, la mémorisation, le raisonnement et la résolution de problèmes.

Cognitivisme
Étude scientifique de la cognition.

Complexe d'Oedipe
Selon la psychanalyse , il s'agit d'un conflit que doit résoudre l'enfant qui a atteint le stade phallique (environ 5 ans) de son développement psychosexuel. Le complexe d'Oedipe est le fait que le jeune enfant ressent des pulsions sexuelles pour le parent du sexe opposé. Le patent du même sexe devient un rival. Cette situation crée une angoisse de castration que l'enfant va réussir à contrôler en s'identifiant au patent du même sexe.

Compulsion
Tendance irrésistible à accomplir certains actes ou rituels qui réduisent l'anxiété (ex : compulsion à se laver les mains, à vérifier si tout est fermé à clef). Il s'agit d'un des éléments constituants du trouble obsessionnel-compulsif .

Soi (concept de)
Selon la théorie humaniste de la personnalité proposée par Rogers, il s'agit de l'ensemble des idées, perceptions et valeurs qui caractérisent un individu.

Complexe d’oedipe
Selon Freud, un enfant éprouve des désirs sexuels à l’égard du parent du sexe opposé et éprouve de la rivalité face au parent du même sexe. Toutefois, la crainte d’être puni amène l’enfant à s’identifier au parent du même sexe  et à adopter des comportements semblables. Toujours selon Freud, si l’enfant ne complète pas ce processus d’identification, il peut s’ensuivre une identité sexuelle incomplète, des difficultés face à l’autorité.

Comportement anormal
Les comportements anormaux se manifestent habituellement par des symptômes accompagnés de malaises notables et souvent persistants, soit chez la personne qui en souffre, soit chez les membres de son entourage. Ainsi, ce sont les conditions personnelles et sociales qui, dans une grande mesure, déterminent si un mode de comportement est considéré anormal ou non. Les actions qui produisent temporairement un malaise, soit chez l’individu, soit dans son entourage, ne peuvent pas toutes être interprétées comme anormales. Etant donné le caractère subjectif de toutes ces interprétations, il importe de considérer les aspects quantitatifs et qualitatifs du comportement avant de juger s’il est anormal ou non. En  d’autres termes, il faut considérer la fréquence et l’intensité du comportement en question.

Conscience
Surveillance continue sur nous-mêmes et sur notre environnement de façon que les perceptions, les souvenirs et les pensées soient représentées correctement dans notre champ d'appréhension.

Allez à la page suivante (2/5)

séparateur
  • Actualités


    Le 19 septembre 2012
    Intervention à l'ARFRIPS auprès des moniteurs techniques et formation des travailleurs sociaux - Thème: Difficultés d'apprentissage et conséquences sur le comportement ; Confiance en soi et estime de soi - LYON 69 -

    Le 21 septembre 2012
    Journée pédagogique COLLEGE ST JOSEPH - Intervention auprès des élèves E.I.P ( enfants intellectuellement précoces ) du collège - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 21 septembre 2012
    Conférence pour les parents - Thème: La précocité au collège - COLLEGE ST JOSEPH - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 16 Octobre 2012
    Emission les maternelles : Mon enfant ne veut plus aller à l'école ! France 5 - PARIS -

    Le 10 octobre 2012
    Intervention NEP - DU de Neuropsychologie , éducation et pédagogie I- LYON 69 -

    Le 27 octobre 2012
    Conférence pour l'association JUMEAUX ET PLUS - Thème : Le lien Gémellaire ; Lien mère-enfant -TOULOUSE 31 -

    Le 29 octobre 2012
    Journée Pédagogique - Formation auprès des enseignants - Ecole et collège SAINT CHARLES - Thème : Les enfants à besoin spécifique, descriptif et prise en charge - CHATILLON sur CHALARONNE 01 -

    Le 17 novembre 2012
    Journée fédérale de l'association JUMEAUX ET PLUS - Conférence : Le développement du langage et ses troubles - PARIS 75 -

    Le 07 décembre 2012
    Journée pédagogique COLLEGE ST JOSEPH - Intervention auprès des élèves E.I.P ( enfants intellectuellement précoces) du collège - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 14 Février 2013
    Intervention à l'ARFRIPS auprès des moniteurs d'ateliers - LYON 69 -

    Le 22 Février 2013
    Journée Pédagogique COLLEGE SAINT JOSEPH - Intervention auprès des élèves E.I.P ( enfant intellectuellement précoces ) - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 22 Février 2013
    Conférence pour les parents - Thème : La motivation - Collège SAINT JOSEPH - BOURG EN BRESSE 01 -

    Le 12, 14 et 15 Mars 2013
    Intervention à l'ARFRIPS auprès des éducateurs techniques spécialisés - LYON 69 -

    Le 19 Mars 2013
    Intervention NEP - DU de Neuropsychologie , éducation et pédagogie II - LYON 69 -

    Le 17 Mai 2013
    Journée pédagogique COLLEGE SAINT JOSEPH - Intervention auprès des élèves E.I.P ( enfants intellectuellement précoces ) du collège - BOURG EN BRESSE 01 -

    D'autres dates de conférences sont à venir notamment pour l'AREIP de l'ain sur l'année 2013 …